Découvrir et comprendre la gouvernance de l’information géographique, livre blanc en édition 2016 et 2021

Téléchargé plus de 1 000 fois à sa publication en 2016, le livre blanc sur la gouvernance de l’information géographique d’Halbout Consultants et Isogeo s’est imposé comme une véritable référence dans le monde de la géomatique.

Face à l’évolution constante du monde des données géographiques, les deux sociétés se sont lancées dans la rédaction d’une édition actualisée prévue pour septembre 2021. Cette seconde édition se concentrera entre autres sur les retours d’expérience des secteurs public et privé.

Pourquoi une bonne gouvernance des données géographiques est-elle nécessaires?

Cette notion s’applique aux données géographiques pour plusieurs raisons :

  • Dispersion spatiale des ressources (les données brutes);
  • Multiplicité des acteurs impliqués dans les prises de décision (gestion de plus en plus décentralisée de la France, idée croissante de démocratie participative);
  • Importance de la communication et du relationnel;
  • Volonté de construire un réseau et une vision commune;
  • Besoin d’outils de pilotage et de régulation.

À long terme, la gouvernance des données géographiques pourrait permettre d’organiser le réseau des acteurs territoriaux, qui deviendrait plus visible, et de rendre la décision publique collective d’autant plus légitime.

Retour sur l’Édition 2016

En 2016, après 4 ans de travail sur le sujet, Isogeo et Halbout Consultants publiaient le livre blanc Découvrir et comprendre la gouvernance de l’information géographique. Encore récente à l’époque et englobant de nombreuses problématiques chez les géomaticiens, ils avaient défini la gouvernance de l’information géographique ainsi : 

“C’est une procédure (méthodes, règles, structures) qui établit et clarifie les rôles et responsabilités (production, mise à jour, diffusion) de chacun des acteurs (publics, privés, individuels), par rapport au patrimoine global de données géographiques sur un territoire donné.”

On peut donc se demander pourquoi la gouvernance de l’information géographique est-elle nécessaire? Quels bénéfices peut-on en retirer dans le cadre d’un projet SIG, d’une IDG ou encore d’un projet d’Open Data? Ce sont les questions auxquelles ce livre blanc tente de répondre.

Divisé en deux parties, cet ouvrage s’est concentré tout d’abord sur la théorie, avant de plonger dans plusieurs cas pratiques via des interviews de professionnels du SIG et l’étude de données géographiques en général.

Actualisation Édition 2021 

En 2021, notre constat reste le même : le cadre de la gestion des données géographiques évolue au quotidien (déclin de la Directive Inspire, expérimentation de l’opendata, arrivée du BIM et plus récemment de la cartographie globale des données, qualité des données…). Il est donc nécessaire d’actualiser régulièrement la documentation sur la gouvernance de l’information géographique en France, car les enjeux pour les géomaticiens sont toujours aussi forts.

Mais qu’en est-il exactement aujourd’hui? Comment l’information géographique et les géomaticiens tirent-ils leur épingle du jeu? Ce sont les questions auxquelles l’édition de 2021 tente de répondre. Sa publication est d’ailleurs prévue pour septembre 2021 et dans cette actualisation, l’accent sera mis sur les retours d’expérience concrets des secteurs public et privé.

À propos d’Isogeo

Créée en 2009, la société Isogeo accompagne les organismes publics et privés dans leur projet de Geodata management. sogeo édite et commercialise une plateforme web éponyme qui permet de recenser, documenter et partager ses données SIG. Grâce à cette solution, à une multitude d’applications complémentaires et à un accompagnement personnalisé, les clients d’Isogeo cataloguent et valorisent facilement leurs données.

À propos d’HALBOUT Consultants 

HALBOUT Consultants a développé, depuis plus de 25 ans, une grande expérience et une véritable expertise dans les domaines des SIG, de la 3D et aujourd’hui du BIM : conseiller sur les aspects stratégiques et techniques de l’information géographique, accompagner le changement, faire de la veille technologique, réaliser des prestations techniques (cahier des charges, appels d’offre), rédiger des articles, informer/former aux usages de l’information géographique, de l’open data et aux technologies innovantes connexes.

La société ne vend ni progiciel, ni solution SIG, pas plus que des données géographiques, garantissant ainsi sa neutralité vis-à-vis des intégrateurs, éditeurs et autres producteurs de données. Cette indépendance lui permet de proposer, à chaque étape d’un projet, une réponse objective en adéquation avec les besoins de ses clients.

Pour en savoir plus :

Retrouvez l’édition 2016 du livre blanc

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ici.